Home

                  

Michel Vrydag

« Eclectique and plein de surprises » sont des qualificatifs que l’on pourrait donner au bassiste-compositeur belge Michel Vrydag. Il habite Bruxelles et joue principalement du jazz, de la musique du monde, du folk et occasionnellement du rock et du métal. Sa basse électrique l’a emmené à travers le monde : Europe, Amérique, Asie et Afrique.

Bio Picture 1 - Michel Vrydag
Photo by Bernard Vanden Eynde ©

Actif sur la scène Jazz en tant que sideman, il écrit est compose également pour son propre trio « Mapping Roots » (Bram Weijters  au piano et Daniel Jonkers à la batterie) On a pu l’entendre dans de nombreux projets de Jazz avec des musiciens tels que Bram Weijters, Bo Vanderwerf, Fabian Fiorini, Stéphane Mercier, Xavier Roge, Antoine Pierre, Bruno Grollet, Laurent Mercier, Bruno Castellucci, Pierre Bernard, Sabin Todorov, Lionnel Beuvens, Casimir Liberski, Tutu Poane, Toni Mora, Paolo Loveri, Dimitri Delvaux, Vincent Thékal, Alex Koo, Bert Cools, Stijn Cools, Eerik Bogaerts, Kris Duerinckx et la plupart des musiciens de sa génération avec lesquels il continue de collaborer régulièrement. 

Parallèlement à ses activités sur la scène de Jazz, il tourne et compose avec Louvat Bros (Folk & World music avec lequel il enregistre 3 albums e remporte le « Liz Meyer award » en 2012, prix pour le groupe de Bluegrass Européen le plus innovatif. Il participe également à des projets de musique sud-américaine et africaine (certains avec Josaphat Hounnou – batteur de Lionel Loueke ou encore Angelo Moustapha et le groupe Gansan) et joue avec Balakumar Paralinangam, le percussionniste très réputé de la musique carnatique (Inde du Sud et Sri- Lanka). Il est actif également sur la scène rock et métal. En 2013, il accompagne le chanteur Paul Di Anno (premier chanteur du groupe légendaire Iron Maiden) sur sa tournée d’adieu en France. Il joue avec le groupe rock Z-Band et enregistre avec eux deux albums. 

Il joue en Belgique, en Europe (Luxembourg, Espagne, France, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, République Tchèque, Bulgarie, Grande-Bretagne… ), plusieurs fois au Canada & aux Etats Unis, au Koweit et en Inde ou il a collaboré avec des musiciens du Kashmir, Rajasthan, Bengal, Sibérie et Mongolie. Ces centaines de concerts et de magnifiques expériences humaines ont contribué à une grande ouverture de son horizon musical et personnel. 

www.michelvrydag.com

« Michel Vrydag à la basse nous a clairement mené dans un monde super jazz, bien en place pour les parties d’accompagnement, ses soli sont vifs et lumineux et contradictoirement, ont égayé l’ensemble malgré la gravité du son. »  FD – Jazz For you – Jazz Concert Review 2019.

« Michel Vrydag, bassiste … mais est-ce un qualificatif suffisant pour définir ce musicien virtuose ? Issu de la scène jazz Belge il assène des solos de basses hallucinants, donne une cohésion rythmique à l’ensemble et je conseille pour comprendre ce que j’essaie maladroitement de dire avec de vilains mots d’écouter avec attention “New Sweet Home” qui est par ailleurs un morceau de virtuosité banjoïstique que ne renieraient pas les meilleurs spécialistes. Voici donc 15 titres à couper le souffle, ceux qui aiment les disques instrumentaux peuvent se risquer sans crainte sur cette perle de bluegrass/newgrass made in Belgium. »  D Guillot – The Bluegrass Times sept 2019.

Photo © Patrick De Loecker
Photo © Alain Boucly
Photo © ZackPhotography
Photo © Alain Boucly
Photo © Didier Wagner
Photo © Pepa Niebla
Photo © Kety Lesage